Instructions aux auteurs

La revue « Les Cahiers de Myologie » est une revue d'information francophone destinée aux professionnels du milieu médical, du secteur paramédical et du domaine scientifique, concernés ou intéressés par une discipline en plein développement, la myologie.

La revue se propose de traiter de sujets se rapportant aux tissus musculaires (squelettique, lisse et cardiaque) dans leurs aspects fondamentaux, notamment biologiques et physiologiques, chez l'homme et chez l'animal ainsi que dans leurs aspects cliniques.

La revue comporte des articles de synthèse ou des mises au point dans tous les domaines de la myologie : physiologie, biologie cellulaire et moléculaire, clinique, physiopathologie, explorations diagnostiques, prise en charge des patients, sans oublier les thérapies innovantes. Des notes historiques, des points de vue d'experts en myologie et des cas cliniques y sont présentés. Des informations, des actualités professionnelles et associatives concernant les réseaux français et étrangers de myologie y figurent également.

Quelques règles générales

La revue s'adresse à un lectorat très varié dans sa formation initiale et dans son activité professionnelle.

  • Dans le milieu médical, « Les Cahiers de Myologie » ciblent un large éventail de spécialistes : médecins expérimentés et/ou formés en myologie, neurologues, pédiatres, généticiens, cardiologues, pneumologues, gastro-entérologues, orthopédistes, spécialistes en médecine physique et de réadaptation, anatomopathologistes et histopathologistes, sans oublier les vétérinaires cliniciens.
  • Dans le secteur paramédical, kinésithérapeutes, psychologues, ergothérapeutes, diététiciens représentent un lectorat potentiel.
  • Dans le domaine scientifique et de la recherche, physiologistes, biologistes cellulaires et moléculaires peuvent aussi être intéressés.

Un style clair et accessible

Il est demandé aux auteurs d'utiliser un style aussi clair et accessible que possible, quelle que soit la complexité médicale et/ou scientifique du sujet. Sont à mentionner, particulièrement, les articles de synthèse et les mises au point qui se doivent d'être didactiques.

Si des locutions anglaises ou empruntées à d'autres langues sont nécessaires, elles doivent être traduites ou explicitées. Les abréviations, les acronymes doivent aussi être définis et ce, dès leur première apparition dans le texte.

Quant à l'iconographie, une présentation pédagogique est préconisée : tableaux clairs, graphiques et figures aisément lisibles avec une légende explicite.

Pour tout article, il convient de respecter scrupuleusement la longueur indiquée (par les rédactrices en chef des Cahiers de Myologie) incluant le texte, l'iconographie et les références bibliographiques. Sont à mentionner les références citées dans le texte et soigneusement sélectionnées au préalable.

Des informations pratiques

Les thèmes des articles à paraître dans la revue sont définis, en règle générale, par le comité éditorial qui sollicite les auteurs potentiels. Cependant, la soumission spontanée d’article au comité est encouragée. Tout article, qu’il soit invité ou soumis spontanément, sera soumis à deux reviewers avant acceptation. 

Présentation des références

Elles sont indiquées dans le texte par une numérotation entre crochets (exemples : [1], [2], [3-5]) et classées par ordre d’apparition dans l’article. Les noms des auteurs sont mentionnés, suivis des initiales de leurs prénoms, jusqu’au nombre de 4. Au-delà, les 3 premiers, suivis de et al.  (en italique) seront mentionnés.

Conflit d’intérêt

Les auteurs sont priés de mentionner tout conflit d’intérêt potentiel concernant le manuscrit soumis aux Cahiers de Myologie.

Le respect de la deadline de remise des articles est essentiel. Il conditionne la date de parution du numéro en cours.
Tout retard a un impact négatif sur la périodicité de la revue.